Книжная полка Сохранить
Размер шрифта:
А
А
А
|  Шрифт:
Arial
Times
|  Интервал:
Стандартный
Средний
Большой
|  Цвет сайта:
Ц
Ц
Ц
Ц
Ц

Le Français des Affaires. Деловой французский язык

Покупка
Артикул: 615698.03.99
Доступ онлайн
300 ₽
В корзину
Настоящее пособие представляет собой сборник упражнений, текстов, документов для курса делового французского языка. Целью пособия является не только развитие навыков грамотного составления деловых писем и ведения беседы на деловом французском языке, но и понимание проблем, изложенных в газетных и журнальных статьях, а также практика устного и письменного перевода с русского языка на французский. Для студентов высших, средних и специализированных учебных заведений, переводчиков и лиц, владеющих французским языком. Может быть использовано как для самостоятельных занятий, так и для проведения спецкурсов по деловому французскому языку.
Багана, Ж. Le Français des Affaires. Деловой французский язык : учебное пособие / Ж. Багана, А. Н. Лангнер. - 6-е изд., стер. - Москва : ФЛИНТА, 2022. - 260 с. - ISBN 978-5-9765-1101-9. - Текст : электронный. - URL: https://znanium.com/catalog/product/1877104 (дата обращения: 12.04.2024). – Режим доступа: по подписке.
Фрагмент текстового слоя документа размещен для индексирующих роботов. Для полноценной работы с документом, пожалуйста, перейдите в ридер.
Москва
Издательство «ФЛИНТА»
2022

LE FRANÇAIS DES AFFAIRES

ДЕЛОВОЙ ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК

FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE ET SECONDE

Учебное пособие

6-е издание, стереотипное

Ж. Багана
А.Н. Лангнер

УДК  811.133.1(075.8)
ББК  81.471.1я73

Б14

Б14

ISBN 978-5-9765-1101-9

Багана Ж. 
Le Français des Affaires. Деловой французский язык : 
учебное пособие / Ж. Багана, А.Н. Лангнер. – 6-е изд., 
стер. – Москва : ФЛИНТА, 2022. – 260 с. – ISBN 
978-5-9765-1101-9. – Текст : электронный.

Настоящее пособие представляет собой сборник упражнений, текстов, 
документов для курса делового французского языка. Целью пособия является 
не только развитие навыков грамотного составления деловых писем и 
ведения беседы на деловом французском языке, но и понимание проблем, 
изложенных в газетных и журнальных статьях, а также практика устного и 
письменного перевода с русского языка на французский.

Для студентов высших, средних и специализированных учебных заве
дений, переводчиков и лиц, владеющих французским языком. Может быть 
использовано как для самостоятельных занятий, так и для проведения 
спецкурсов по деловому французскому языку.

© Багана Ж., Лангнер А.Н., 2011
© Издательство «ФЛИНТА», 2011

УДК  811.133.1(075.8) 
ББК  81.471.1я73

Предисловие

Настоящее пособие представляет собой сборник упражнений, 
текстов, документов для курса делового французского языка. Целью 
пособия является не только развитие навыков грамотного составления деловых писем и ведения беседы на деловом французском языке, но и понимание проблем, изложенных в газетных и журнальных 
статьях, а также практика устного и письменного перевода с русского языка на французский.
Пособие предназначено для студентов и преподавателей высших, средних и специализированных учебных заведений, переводчиков и лиц, работающих в сфере международного бизнеса и связанных с внешнеторговыми операциями. Может быть использовано 
как для самостоятельных занятий, так и для проведения спецкурсов 
по деловому французскому языку.
Структура пособия определяется его основным целевым назначением: научить учащихся грамотно вести деловую переписку.
Пособие построено по тематическому признаку и включает восемь разделов. Каждый раздел состоит из введения в тему и упражнений.
В начале пособия дается сводный список терминов, встречающихся в данном пособии, а также список сокращений.
В пособии широко используются наиболее употребительные 
речевые формулы, что способствует расширению словарного запаса 
учащихся, правильному выбору лексики, устойчивых словосочетаний и клише при составлении деловых бумаг.
Все упражнения помогут развить у учащихся следующие навыки:
− составление деловых документов (чек, факс, телеграмма), а
также документов, связанных с поиском работы (резюме, автобиография, объявление в газету) и т.д.,
− ведение деловой переписки, самостоятельное составление
приглашения, уведомления, поздравления и т.д.,
− понимание проблем, изложенных в газетных статьях на социально-экономические темы,
− перевод с французского на русский и с русского на французский вышеперечисленных текстов и документов.

Vocabulaire à retenir

A
Accréditif : lettre ouvrant un crédit au client d'une banque auprès d'un correspondant, souvent étranger.
Accusé de réception : avis informant qu'une chose a été reçue par son destinataire.
Achat : acte par lequel on obtient contre une somme d'argent un droit de propriété sur un bien. Si l'achat est effectué dans l'intention de revendre le 
bien acquis, il a le caractère d'acte de commerce.
 
• Centrale d'achats : organisme accomplissant contre rétribution des activités de répartition, d'organisation et de documentation pour le seul compte 
de ses adhérents.
 
• Groupement d'achats : association de commerçants, de producteurs ou de 
consommateurs qui s'unissent pour effectuer leurs achats en commun afin 
d'obtenir de meilleures conditions auprès des fournisseurs.
Acompte : paiement partiel à valoir sur la totalité de la somme à payer.
Acte : écrit authentifiant un fait ou une convention.
Actif : ensemble des biens, meubles et immeubles, engagés par l'entrepreneur 
dans son exploitation.
Action (en bourse) : titre représentant les droits d'un associé dans une société ; 
il peut être ou non productif d'intérêts.
A brève échéance : à un terme proche, dans peu de temps
Affiliation : formule de partenariat qui permet à une société mère de rattacher 
des affiliés bénéficiant d'une assistance en matière de mobilier, d'approvisionnement, mais conservant leur enseigne.
Affrètement : contrat de transport par mer.
Agence : entreprise commerciale s'occupant d'affaires diverses : agence de publicité, de voyages, d'information.
Agio : somme retenue, en sus de l'intérêt, par le banquier dans une opération 
d'escompte ou de prêt, pour répondre à des commissions et frais divers. 
Au pluriel, agios désigne le plus souvent les agios proprement dits et les 
intérêts.
Aides : secours officiellement accordés à certaines catégories de bénéficiaires.
A l'expiration de : à la fin de
Allocations familiales : prestations en argent accordées par l'Etat à certaines 
personnes ayant des charges de famille. Elles entrent dans le cadre des 
prestations familiales qui, outre les allocations, comprennent aussi le com
plément familial, l'allocation de logement, les allocations prénatales et postnatales, etc.
Amortissement : expression monétaire de l'amoindrissement de potentiel subi 
par les immobilisations en capital, soit par usure, soit par vieillissement, 
ou encore en raison du progrès technique.
 
• Amortissement d'un matériel : le fisc admet qu'un matériel s'use et perd 
chaque armée de sa valeur ; cette perte annuelle peut être retirée du bénéfice imposable (amortissement).
A nos frais : frais à la charge de celui qui écrit la lettre
Appointements : rémunération d'un montant fixe, à périodicité généralement 
mensuelle, payée à un employé.
Arrhes : argent versé à l'avance pour assurer l'exécution d'un marché. Toutefois, chacune des parties conserve la faculté de ne pas conclure définitivement le marché. Celui qui verse les arrhes les perd, celui qui les a reçues 
les restitue au double. Dans ce cas, arrhes est synonyme de débit, mais il 
est le plus souvent employé comme simple synonyme d'acompte.
Article : variante d'un modèle ou type de produit. Exemple : pour le gilet 
d'homme (produit) les différenciations par matière ou coupe correspondent 
à des modèles, tandis que les différenciations par taille ou couleur correspondent à des articles.
 
• Gamme d'article : ensemble des articles distincts d'un même produit. 
Assemblée générale : réunion des actionnaires d'une société, aux fins de prendre, sur proposition du conseil d'administration, des décisions ordinaires 
ou extraordinaires. L'assemblée générale ordinaire, qui doit se réunir au 
moins une fois par an, approuve les comptes et décide de l'affectation des 
résultats ; elle est souveraine et peut prendre toutes décisions, à l'exception 
de la modification des statuts qui est réservée à l'assemblée générale extraordinaire.
Assiette des impôts : détermination en qualité et en quantité de la matière imposable.
Association : groupement de personnes librement réunies dans un intérêt commun, mais sans but lucratif.
Assortiment : ensemble des articles présentés et vendus dans un magasin de 
détail.
Assurance : convention par laquelle, moyennant une prime, les assureurs s'engagent à indemniser d'un dommage éventuel. L'assurance peut être, dans 
certains cas, obligatoire (automobile, emprunt, etc.).

Avarie : dommage survenu à un navire ou à sa cargaison. Par extension : détérioration, dégât.
Avenant : addition à un contrat, constatant une ou plusieurs modifications aux 
dispositions primitives de celui-ci.
Avis de passage : lettre ou circulaire par laquelle un organisme annonce aux 
intéressés la visite d'un de ses représentants.

B
Bail : contrat par lequel on cède la jouissance d'un bien, meuble ou immeuble 
pour un prix et un temps déterminés.
 
• Résiliation de bail : annulation du bail par le simple accord de toutes les 
parties.
Balance : tableau dressé à intervalles réguliers, qui rassemble les masses et les 
soldes de tous les comptes inscrits au Grand Livre. C'est d'après la balance 
qu'on peut établir l'inventaire. Différence entre le débit et le crédit.
Banc d'essai : bâti sur lequel on monte des appareils à éprouver.
Bénéfice net : solde positif du compte de résultat qui peut être distribué aux 
actionnaires et avis personnel.
Bilan : tableau présentant à un moment donné la relation qui existe entre l'actif 
et le passif (proprement dit) et la situation nette.
 
• Déposer son bilan : se déclarer en état de cessation de paiements. 
Billet de banque : instrument de paiement considéré comme monnaie.
 
• Billet de fonds : billet à ordre souscrit par l'acquéreur d'un fonds de commerce qui n'est pas payé comptant.
 
• Billet à ordre : document portant l'engagement du souscripteur de payer 
une somme, à une date fixée, au bénéficiaire ou à son ordre, c'est-à-dire à 
toute personne à qui il aura transmis ce billet.
Bon de caisse : écrit unilatéral comportant engagement de payer une certaine 
somme à échéance déterminée en remboursement d'un prêt productif d'intérêts.
Bon de commande : ordre d'achat émis par le client et portant généralement 
son en-tête.
Boni : excédent par rapport à la dépense prévue ou à la norme salariale. 
Bonification : allocation d'intérêts accordée par le Trésor, ou avantage accordé 
sur un marché. 
Bourse des valeurs mobilières : marché des titres, actions, obligations ou 
fonds d'Etat, où le monopole des négociations appartient à des agents de 
change.

• Bourse de commerce : lieu où se déroulent les transactions qui déterminent le cours du change, des marchandises, du fret, des transports, etc.
 
• Bourse du travail : lieu où se réunissent les syndicats ouvriers.
B. P. 5000 (Boîte postale 5000) : organisme récemment mis en place pour recevoir les plaintes de consommateurs s'estimant lésés. 
Bordereau de livraison : formulaire qui, une fois signé, prouve que la livraison 
a été effectuée. Il contient le poids du colis, le nombre de colis, la date. 
Brevet : titre délivré par le gouvernement à l'inventeur d'un produit ou d'un procédé susceptible d'applications industrielles. 
Bulletin de commande : ordre d'achat à en-tête du fournisseur, présenté par 
celui-ci au client pour qu'il le remplisse.

C
Cadre : employé exerçant dans une entreprise une fonction de direction plus ou 
moins élevée, mais supérieure à la maîtrise.
Capital : totalité des actifs dont dispose une unité économique. Dans une entreprise, les capitaux peuvent être « propres» (investis par les propriétaires) 
ou empruntés. Le capital social représente ce que des associés s'engagent à 
investir dans la société dont ils font partie. La partie entièrement souscrite 
est le capital « libéré», le reste, le capital « appelé».
Carte : document prouvant l'identité ou permettant d'exercer certains droits et 
certaines professions.
 
• Carte de crédit : document fourni par une société commerciale ou une 
banque pour permettre à un particulier d'acquitter une facture sans faire de 
chèque ou de paiement en espèces.
 
• Carte bleue : carte de crédit fournie par les banques.
 
• Carte à puce : carte de crédit muni d'un ruban protecteur, couleur puce. 
Cas de force majeure : cause à laquelle on ne peut pas résister
Cas fortuit : événement imprévisible qui arrive par hasard
Centrale : lieu de stockage de marchandises à vendre dans les grandes surfaces. 
Cession : transmission à un autre de la chose ou du droit dont on est propriétaire ou titulaire.
Chaîne volontaire : groupement formé de grossistes et de détaillants en vue 
d'assurer la coordination des fonctions, d'organiser en commun l'achat et la 
vente et d'adapter en conséquence la gestion des entreprises associées, tout 
en respectant leur indépendance juridique et financière.

Chaland : acheteur habituel. La chalandise est la masse des acheteurs potentiels.
 
• Zone de chalandise : aire géographique sur laquelle s'exerce l'attraction 
d'un point de vente ou d'un ensemble commercial.
Chambre de commerce : organisme, composé de représentants élus des commerçants et de fonctionnaires d'exécution, chargé de défendre les intérêts 
du commerce dans tous les domaines. L'assistant technique du commerce 
(A.T.C.) y est responsable de l'aide aux commerçants.
Charges sociales : cotisations sociales des prélèvements obligatoires effectués 
sur les salaires.
Chèque : écrit par lequel une personne qui a des fonds déposés chez un banquier lui donne l'ordre de payer une certaine somme soit à elle-même (chèque de retrait), soit au porteur du chèque, soit à une personne dénommée 
ou à son ordre (chèque à ordre), soit exclusivement à une personne désignée (chèque nominatif).
Chèque barré : chèque uniquement payable en banque
Chiffre d'affaires : montant des opérations commerciales, spécialement des 
ventes.
Circonscription : division administrative du territoire.
Circulaire : lettre adressée à plusieurs personnes sur un même objet.
Colporteur : marchand ambulant qui sollicite les clients à domicile ou dans la 
rue.
Commande : demande de livraison d'une marchandise ou d'exécution d'un service, spécifiant la quantité, les prix, les délais d'exécution et de règlement, 
etc.
Commandite : société commerciale dans laquelle certains des associés apportent leurs capitaux sans prendre part à la gestion.
Commerce (formes de) : 1. le commerce comprend deux grandes catégories : 
les formes non concentrées, qui n'intègrent pas les fonctions de gros et de 
détail et groupent le commerce indépendant et le commerce associé (chaînes) ; 2. les formes concentrées, qui prennent en charge à la fois les fonctions de gros et de détail et groupent, d'une part, les grands magasins, les 
magasins populaires, les hyper- et supermarchés, de l'autre, les sociétés à 
succursales et les coopératives de consommation.
Commettant : celui qui charge une autre personne d'exécuter certains actes 
pour son compte.
Commission : rémunération qu'on laisse à quelqu'un qui s'est entremis dans 
une affaire.

• Commissionnaire : personne qui achète ou vend pour le compte d'autrui 
moyennant une commission.
Le commissionnaire en douane effectue, pour le compte d'autrui, toutes les formalités de douane concernant la déclaration en détail des marchandises.
Comptabilité : ensemble des comptes d'un individu ou d'une société.
Compte : état de ce qui est dû ou reçu. En comptabilité, tableau dans lequel 
sont groupées les opérations financières ayant un caractère commun.
 
• Compte courant : convention par laquelle deux parties s'engagent à compenser leurs dettes et créances réciproques de telle sorte que seul le solde, 
à la date de l'arrêté de compte, soit exigible.
 
• Compte d'exploitation : tableau mettant en évidence les mouvements de 
fonds qui intéressent l'exploitation d'une entreprise.
Concurrent : commerçant offrant les mêmes marchandises que les nôtres
Conditions de vente : clauses qui président à la vente
Conditionnement : ensemble d'opérations assurant la protection d'un produit et 
facilitant sa vente et son emploi. 
Confirmer une commande : donner son accord à la vente d'articles
Connaissement : récépissé de chargement des marchandises transportées par 
un navire. 
Conciliation : action de se mettre d'accord
Consignation : dépôt entre les mains d'un officier public ou d'un négociant.
 
• Cosignataire : négociant auquel on adresse un navire ou des marchandises pour qu'il les revende avec commission.
Consigner des réserves : inscrire des réserves sur un registre spécial
Contentieux : bureau d'une entreprise qui s'occupe des affaires donnant naissance à un litige. 
Convention : accord verbal ou pacte écrit entre deux ou plusieurs parties.
 
• Convention collective du travail : accord relatif aux conditions du travail 
entre les organisations syndicales des travailleurs et les employeurs.
 
• Convention d'établissement : accord signé, dans le cadre de l'entreprise, 
par les syndicats les plus représentatifs et l'employeur, mais qui s'applique 
à tous les salariés, syndiqués ou non.
Coopérative : forme d'entreprise où tous les associés ont un droit égal à la gestion ; elle cherche non pas à réaliser un profit, mais à satisfaire au mieux 
les besoins de chacun des membres ; si, cependant, un profit se dégage, il 
est partagé entre les membres au prorata de leur activité.
Copropriété : propriété commune entre plusieurs personnes.
Cotisation : quote-part de chacun dans une dépense commune.

Coupon : partie détachable d'un titre, qui représente le droit de son propriétaire 
à encaisser une somme correspondant à l'intérêt d'une obligation ou au dividende d'une action.
Courtage : rémunération, généralement basée sur le montant des affaires réalisées, allouée à certains intermédiaires, les- courtiers. Le courtier est un 
mandataire ayant le statut de commerçant, qui agit pour le compte d'un ou 
de plusieurs mandants ; il ne facture pas, il se borne à mettre les parties en 
rapport et à constater leur accord.
Couverture : 1. ensemble des valeurs servant à la garantie financière d'une opération ; 2. zone territoriale de la diffusion d'un support publicitaire.
Créance : droit d'exiger quelque chose de quelqu'un ; titre qui établit ce droit.
Crédit : opération par laquelle un prêteur remet une somme à un emprunteur 
qui s'engage à la rembourser à l'échéance fixée et, généralement, à payer 
un intérêt convenu. Le crédit est dit à court terme si l'échéance est inférieure à un an, à long terme si elle est supérieure à cinq ans.
 
• Lettre de crédit : document remis par un banquier à son client pour lui 
permettre de toucher de l'argent chez un banquier d'une autre ville.
 
• Crédit-bail : opération par laquelle un établissement financier achète les 
biens d'équipement dont une entreprise a besoin, et les lui cède ensuite selon un système de location-vente.
 
• Crédit revolving : montant du crédit accordé au client qui se reconstitue 
au fur et à mesure des » remboursements effectués.
Curriculum vitae (mots latins : carrière de la vie) : tableau présentant sous une 
forme résumée l'état civil, les études, la carrière professionnelle et, éventuellement, les desiderata d'une personne.

D
Dans les meilleurs délais : le plus tôt possible
Débit : partie d'un compte où figurent les sommes à payer. 
Décompte : ce qu'il y a à déduire sur une somme qu'on paie. 
Découvert : prêt à court terme accordé par une banque au titulaire d'un compte 
courant au-delà de la valeur du compte.
 
• Etre à découvert : avoir fait une avance sans garantie.
Défaillance : défaut d'accomplissement d'une clause en temps fixé
Déflation : réduction des revenus nominaux dans l'intention de faire baisser les 
prix. 
Délai d'acheminement : temps nécessaire au transport

Доступ онлайн
300 ₽
В корзину